Entretien avec l’Higoumène Makrina (Vassopoulou) (1921-1995).

C’est le 4 juin 1995 que décéda l’Higoumène Makrina (Vassopoulou) de bienheureuse mémoire, supérieure du Saint Monastère de l’icône de la Panagia Odigitria à Portaria (Volos). Le prêche ci-dessous, prononcé à l’occasion du début d’une année nouvelle, est l’un des plus marquants de cette Sainte Mère. Il a été publié en 2005 dans les pages russes du site Pemptousia, lié au Saint et Grand Monastère de Vatopedi

Jadis vivait un Abba avec ses disciples dans une ascèse sévère. A courte distance du lieu de leurs exploits ascétiques se trouvait une kelia en ruines. Et voilà qu’un jour se présenta un autre abba, qui demanda à pouvoir vivre dans la kelia délabrée. Il dit: «Abba, pourrais-tu me donner cette kaliva, afin que je vive à proximité de vous?» Le geronda lui répondit: «Pourquoi ne te la donnerais-je pas? Que Dieu bénisse, prends-la!». Et l’autre abba s’installa à cet endroit. L’abba nouvellement arrivé était un grand connaisseur de l’âme humaine, et les gens venaient le voir sans cesse. Le premier abba, voyant que les gens défilaient auprès de l’autre geronda et personne ne venait auprès de lui, ne put s’accommoder de la situation. Au bout d’un certain temps, il dit à l’un de ses disciples: «Va dire à cet abba qu’il doit quitter la kaliva et s’en trouver une autre pour y demeurer, car j’ai besoin de celle-ci». Il répondit:
-Bénissez, Père! Lire la Suite

Le Jour de la première Liturgie de Jean de Kronstadt

Le court texte ci-dessous propose la traduction d’un original russe publié le 25 décembre 2017 dans les pages du Journal de l’Archiprêtre Guennadi Belovolov, fondateur, conservateur et directeur du Musée Appartement-Mémorial de Saint Jean de Kronstadt et intime et profond connaisseur de la vie du Saint Père Jean. Il présente quelques aspects d’une des journées les plus importantes de la vie du saint Batiouchka de toute la Russie.

Aujourd’hui, dans l’Appartement-Mémorial de Saint Jean de Kronstadt, il n’y a pas eu de visite de toute la journée, à l’exception d’un visiteur qui est venu acheter le livre « Ma vie en Christ », et qui n’est pas monté à l’étage, dans l’appartement-même.
Pourtant, la présente journée est l’un des jours les plus significatifs dans la vie du pasteur russe – le jour de sa consécration sacerdotale. C’est le 12/25 décembre 1855 que le diacre Ivan Sergueev fut ordonné prêtre dans la Cathédrale Pierre et Paul. En effet, le Père Jean fut diacre pendant deux jours seulement – son ordination diaconale ayant eu lieu le 10/23 décembre de la même année dans la Cathédrale de la Trinité de la Laure Alexandre Nevski. Lire la Suite

Le Saint Starets Anatole (Zertsalov; 1824-1894) d’Optina.

Le texte ci-dessous est la traduction d’un original russe de Madame Olga Rojniova, publié sur le site Pravoslavie.ru le sept février 2014. Il présente un des grands starets d’Optina, peut-être un peu moins connu que ses pairs tels que Saint Ambroise, Saint Macaire, Saint Varsanuphe, etc. Le site Orthodoxologie a consacré voici peu une série de parution à ces grands et saint starets. La traduction ci-dessous complète d’une certaine façon cette très belle série de textes à lire sans faute, car sauf erreur de notre part, Saint Anatole (Zertsalov), dit «l’Ancien» n’en fait pas partie. Plutôt qu’une biographie le présent texte propose une image de la spiritualité du Saint Starets Anatole dit « l’Ancien ».

Le 25 janvier/7 février, nous célébrons la mémoire du Saint Starets Anatole (Zertsalo) d’Optina. Il y mena son exploit ascétique, son podvig, à l’époque où le Désert d’Optina était florissant. Il fut disciple de Saint Macaire et du grand et Saint Starets Ambroise, et contemporain des Saints Moïse, Antoine et Hilarion. Même au milieu de ces exceptionnels héros de l’ascèse, le nom de Saint Anatole (Zertsalov) ne manque ni d’éclat ni d’ampleur. C’est de lui qu’affirma Saint Ambroise d’Optina: «Les dons de la prière et de la grâce qui lui ont été donnés sont tels qu’un seul parmi des milliers peut les recevoir». Lire la Suite

Les débuts du Musée Appartement-Mémorial de Saint Jean de Kronstadt

Le texte ci-dessous est la traduction de l’original russe publié sur la page VK du Père Guennadi Belovolov, le 2 janvier 2019.
«Le Journal «Le Pont Krestovski», populaire à Moscou, a publié un entretien que j’avais accordé à leur journaliste Elena Alexeeva voici deux mois, à l’occasion du cent-dixième anniversaire de Saint Jean de Kronstadt, et du vingtième anniversaire de l’ouverture du Musée Appartement-Mémorial de Saint Jean de Kronstadt. Voici le texte de cet entretien»

En visite chez Saint Jean de Kronstadt
Qu’est-ce qui nous attend aujourd’hui dans cet appartement où Saint Jean eut la vision de la Très Sainte Mère de Dieu?
Le 20 décembre/02 janvier 2019, on célébra le cent-dixième anniversaire de la natalice du Juste Jean de Kronstadt, l’un des saints russes les plus populaires. On trouve à Kronstadt un endroit remarquable : un immeuble de la rue Posadskaia, dans l’un des appartements duquel le Père Jean vécut, au premier étage, pendant de nombreuses années. Nombreux furent ceux qui le vénéraient ici. C’est dans ce logement, alors qu’il priait, que la Très Sainte Mère de Dieu lui apparut. Il y décéda le 20 décembre 1908/02 janvier 1909.
Au cours de l’époque soviétique, la mémoire du saint ascète fut complètement effacée de ces murs. Mais en 1999, les efforts de l’Archiprêtre Guennadi Belovolov et de ses associés ont permis l’ouverture de l’Appartement-Mémorial de Saint Jean de Kronstadt. Le Père Guennadi est le directeur-conservateur de ce musée insolite. Il nous a raconté comment une partie de la mémoire effacée fut restaurée. Lire la Suite

Les trois apparitions de la Mère de Dieu au Saint et Juste Jean de Kronstadt

Traduction d’un texte publié dans le n°348 de 1999 du journal «Vera» (la Foi), journal orthodoxe du Nord de la Russie, et rédigé par Monsieur I. Vladimirov, sur base du rapport établi pour les IVe lectures joanniques à Arkhangelsk (Section «Vie et service du Juste Jean de Kronstadt») par le Père Guennadi Belovolov.

La Mère de Dieu est apparue aux plus grands saints de Russie : Serge de Radonège, Alexandre de Svir, Seraphim de Sarov…
On connaît trois apparitions de la Mère de Dieu à Saint Jean de Kronstadt. Ce qui est unique dans ce cas, c’est qu’elles furent décrites par Saint Jean de Kronstadt lui-même. Les apparitions aux autres saints furent décrites, soit à partir de la narration qu’ils en firent, soit par des témoins. Lire la Suite

Saint Jean de Kronstadt, Batiouchka de Toute la Russie, en 2019

Les lecteurs de ce blog auront pu suivre pendant toute l’année 2018 la publication hebdomadaire d’une traduction du russe de textes relatifs au Saint Tsar-Martyr Nicolas II. En Russie, l’année 2019 sera une année de commémoration particulière d’un saint que vénéra le Saint-Tsar-Martyr dès le jour de sa natalice : le Juste Jean de Kronstadt, recteur de la Cathédrale Saint André de Kronstadt et « Batiouchka de toute la Russie ». Le courrier qui lui était adressé de Russie et du monde entier était si important qu’un bureau de poste spécial lui fut affecté à Kronstadt. Lire la Suite