Monseigneur Gédéon, victime des persécutions infligées par le pouvoir et les schismatiques ukrainiens à l’Église canonique.

Le 15 février 2019, l’excellent blog Orthodoxologie publiait un article annonçant la déportation de Monseigneur Gédéon (Kharon), Évêque et Supérieur du Monastère de la Dîme à Kiev. Le texte ci-dessous est la traduction d’un article du site de l’Union des Journalistes Orthodoxes publié le 26 mars 2019, et reprenant les termes de la lettre que Monseigneur Gédéon, illégalement privé de la nationalité ukrainienne, vient d’adresser aux autorités des États-Unis d’Amérique. Le cas de ce hiérarque est emblématique des persécutions endurées par les fidèles et les membres de l’Église Orthodoxe d’Ukraine  sous l’omophore de Vladika Onuphre, et de la situation insupportable créée dans ce pays par l’intervention néfaste du Patriarcat de Constantinople, y créant une organisation schismatique et la prenant sous son omophore dans le but de nuire au Patriarcat de Moscou.Dans une lettre adressée aux autorités des États-Unis, l’évêque Gédéon (Kharon) révèle la situation autour de son expulsion illégale et appelle à la protection des droits et libertés des ukrainiens.

Icône de la Très Sainte Mère de Dieu de Vladimir et de la Dîme

L’Évêque Gédéon de Makarovsk a envoyé deux lettres aux autorités des États-Unis d’Amérique, rapporte le site du Monastère de la Dîme et de la Naissance de la Mère de Dieu, à Kiev. Les lettres sont adressées au Président américain Donald Trump et au secrétaire d’État américain Michael Pompeo, rapporte le site du monastère.
Le hiérarque de l’Église Orthodoxe d’Ukraine [la seule canonique, sous l’omophore de Vladika Onuphre. N.d.T.] affirme que les autorités ukrainiennes l’ont privé sa nationalité illégalement et il établit un lien entre son expulsion et le discours qu’il a adressé au Congrès des États-Unis en raison d’une violation des droits des membres et des fidèles de l’Église Orthodoxe d’Ukraine. Dans sa lettre Mgr Gédéon rappelle que le 13 février 2019, lors de son retour des États-Unis, il lui a été refusé d’entrer en Ukraine. Il vit maintenant comme «un étranger ou une personne apatride», alors qu’il avait en mains un passeport valide de citoyen de l’Ukraine, au moyen duquel il avait quitté le pays une semaine plus tôt, le passeport n’ayant alors soulevé aucun problème auprès des services gouvernementaux de surveillance des frontières. Lire la Suite

Ukraine. Le “Conseil des impies”

https://pp.userapi.com/c846320/v846320426/15082d/94iZLZ8hRzk.jpg

Information de la Laure des Grottes de Kiev. Sa Béatitude le Métropolite Onuphre, eut égard au rassemblement annoncé pour le 15 décembre sous la dénomination de “synode”, bénit les fidèles de l’Église, pour leur renforcement du jeûne et la récitation de cette courte prière : “Seigneur, empêche ce conseil des impies. Aie pitié de nous pécheurs et protège-nous par Ta Miséricorde. Amin

Les startsy s’en vont… Geronda Grégoire de Docheiariou

Le sept septembre dernier paraissait sur ce blog un texte intitulé ‘Les startsy s’en vont les uns après les autres. A la mémoire de l’Archimandrite Lazare’. Ce texte commençait par les mots suivants : Le 4 mai 2018, nous rappelions les décès successifs depuis un an de plusieurs grands starets russes. Entre-temps est venu se rajouter celui du starets Adrian.La série noire continue avec le décès de l’Archimandrite Higoumène du Saint Monastère de Docheiariou sur la Sainte Montagne. Le blog russophone ‘Russkii Afon’ vient de publier le communiqué suivant. Lire la Suite

Métropolite Joël d’Edesse. Rencontres avec Saint Païssios

Le portail informatique Agionoros.ru a publié deux récits du Métropolite Joël d’Édesse, théologien renommé et auteur de nombreux ouvrages de référence, au sujet de rencontres qu’il effectue avec Saint Païssios l’Athonite. Ces deux textes sont réunis ci-dessous dans leur adaptation française.
J’aimerais vous parler de Saint Païssios. Bien des choses m’ont été rapportées à son sujet, mais je ne les évoquerai pas ; je m’en tiendrai aux épisodes auxquels j’ai moi-même participé, à ce que j’ai vu de mes yeux.
Je fis la connaissance de Geronda Païssios alors que j’étais étudiant en deuxième année à la Faculté de Théologie. C’était au cours de la seconde quinzaine d’octobre ; le temps était peu clément, les chemins étaient battus par les pluies, mais le jour où j’arrivai à la kelia de Saint Païssios, le temps s’adoucit quelque peu. Le Saint homme menait alors son combat ascétique à la Skite de la Sainte Croix Donatrice de Vie, qui dépend du Monastère de Stavronikita. La kelia était nichée dans la vallée ; on y accédait en dévalant des hauteurs. Comme il avait plu abondement pendant de nombreux jours, les chemins étaient infestés de serpents. Nous n’étions pas rassurés. En nous approchant de la kelia, nous constatâmes qu’elle n’accueillait à ce moment aucun autre visiteur. Geronda sortit joyeusement à notre rencontre. Au bout de quelques instants, il demanda :
Les enfants, pourquoi avez-vous l’air tellement effrayés ?
En chemin nous avons rencontré énormément de serpents, et nous ne sommes pas très rassurés. Lire la Suite

Hiéromoine Arsène l’Athonite. La Prière 7 (Don de Dieu et Feu Divin)

ieromonah-arseniiLe hiéromoine russe Arsène (Minine) l’Athonite est l’auteur du texte ci-dessous et de ceux qui seront mis en ligne ultérieurement dans cette série. Les textes originaux en langue russe sont accessibles sur le site «Русский Афон». Il s’agit d’extraits d’un livre intitulé «Philocalie Athonite sur le Silence et la Prière» (Афонское Добротолюбие о безмолвии и молитве), publié en 2015 par les éditions du Saint Monastère Athonite Saint Panteleïmon, et que l’on peut lire en ligne ici. Les premiers extraits se trouvent ici).

La prédisposition à la prière est un don de Dieu. Mais en fonction du degré de pureté et d’ouverture de leur cœur, certains ressentiront rapidement la présence d’un tel don, et leur prière devient alors consolation et douceur indicibles. D’autres devront œuvrer longtemps avant de parvenir à éveiller en eux ce sentiment bienfaisant. La variété qu’adopte en cette matière la mise en œuvre de la Grâce nous fait venir à l’esprit la sagesse de l’économie divine. Si un don nous vient sans labeur aucun, nous ne lui accorderons que peu de valeur, et nous le perdrons facilement, alors que ce que nous conquérons par nos efforts, nous le préservons tel un précieux trésor. Lire la Suite

Hiéromoine Arsène l’Athonite. La Prière 6 (Persister dans la Prière)

ieromonah-arseniiLe hiéromoine russe Arsène (Minine) l’Athonite est l’auteur du texte ci-dessous et de ceux qui seront mis en ligne ultérieurement dans cette série. Les textes originaux en langue russe sont accessibles sur le site «Русский Афон». Il s’agit d’extraits d’un livre intitulé «Philocalie Athonite sur le Silence et la Prière» (Афонское Добротолюбие о безмолвии и молитве), publié en 2015 par les éditions du Saint Monastère Athonite Saint Panteleïmon, et que l’on peut lire en ligne ici. Les premiers extraits se trouvent ici).

Tournons maintenant notre attention sur la nécessité de prier non seulement quand nous sommes habités par la disposition à la prière, mais aussi quand nous n’avons pas envie de prier, lorsque la paresse, le sommeil, les soucis, les préoccupations, etc. nous éloignent de la prière. Car, si nonobstant cette sombre horde d’obstacles, nous prions, nous luttons, nous nous efforçons, alors notre prière monte jusqu’aux Cieux, jusqu’au trône du Seigneur. Lire la Suite