Métropolite Joël d’Edesse. Rencontres avec Saint Païssios

Le portail informatique Agionoros.ru a publié deux récits du Métropolite Joël d’Édesse, théologien renommé et auteur de nombreux ouvrages de référence, au sujet de rencontres qu’il effectue avec Saint Païssios l’Athonite. Ces deux textes sont réunis ci-dessous dans leur adaptation française.
J’aimerais vous parler de Saint Païssios. Bien des choses m’ont été rapportées à son sujet, mais je ne les évoquerai pas ; je m’en tiendrai aux épisodes auxquels j’ai moi-même participé, à ce que j’ai vu de mes yeux.
Je fis la connaissance de Geronda Païssios alors que j’étais étudiant en deuxième année à la Faculté de Théologie. C’était au cours de la seconde quinzaine d’octobre ; le temps était peu clément, les chemins étaient battus par les pluies, mais le jour où j’arrivai à la kelia de Saint Païssios, le temps s’adoucit quelque peu. Le Saint homme menait alors son combat ascétique à la Skite de la Sainte Croix Donatrice de Vie, qui dépend du Monastère de Stavronikita. La kelia était nichée dans la vallée ; on y accédait en dévalant des hauteurs. Comme il avait plu abondement pendant de nombreux jours, les chemins étaient infestés de serpents. Nous n’étions pas rassurés. En nous approchant de la kelia, nous constatâmes qu’elle n’accueillait à ce moment aucun autre visiteur. Geronda sortit joyeusement à notre rencontre. Au bout de quelques instants, il demanda :
Les enfants, pourquoi avez-vous l’air tellement effrayés ?
En chemin nous avons rencontré énormément de serpents, et nous ne sommes pas très rassurés. Lire la Suite

L’héritage historique de Saint Cosme d’Étolie et de Saint Païssios l’Athonite. 3

Texte d’Athanasios Zoitakis publié en quatre parties sur le site russe Agionoros.ru. L’auteur est rédacteur en chef du Portail informatique Agionoros.ru, responsable des Éditions «Sviataïa Gora» (Святая Гора) et professeur d’histoire à l’Université d’État de Moscou. La vénération populaire des Saints Cosme et Païssios se répandit au sein du peuple immédiatement après leur décès. Le texte original russe est pourvu d’un important appareil de notes, omis ici ou en partie intégré au texte, en faveur de la lisibilité de celui-ci.

Maîtres spirituels et éducateurs du peuple
De toute l’ardeur du zèle qui brûlait en son cœur, tel l’homme courageux, sage et humble, Saint Cosme d’Étolie ne se lança pas dans son ministère apostolique animé exclusivement par ses aspirations personnelles, sans s’enquérir d’abord du dessein de Dieu à ce propos. Souhaitant savoir si son intention plaisait à Dieu, il ouvrit la Sainte Écriture et y lut à cet endroit les paroles de l’Apôtre : «Que personne ne cherche son propre intérêt, mais que chacun cherche celui d’autrui» (1Cor. 10,24). Lire la Suite

L’héritage historique de Saint Cosme d’Étolie et de Saint Païssios l’Athonite. 2

Texte d’Athanasios Zoitakis publié en quatre parties sur le site russe Agionoros.ru. L’auteur est rédacteur en chef du Portail informatique Agionoros.ru, responsable des Éditions «Sviataïa Gora» (Святая Гора) et professeur d’histoire à l’Université d’État de Moscou. La vénération populaire des Saints Cosme et Païssios se répandit au sein du peuple immédiatement après leur décès. Le texte original russe est pourvu d’un important appareil de notes, omis ici ou en partie intégré au texte, en faveur de la lisibilité de celui-ci.

Les Prophéties
Saint Païssios l’Athonite proposa de relire toute une série de prophéties de Saint Cosme d’Étolie, et avant tout, celles ayant trait à la libération de Constantinople. La valeur des explications de Saint Païssios réside en ce qu’il propose une lecture essentiellement nouvelle des prophéties de Saint Cosme. Geronda Païssios possédait lui-même le don de prophétie et s’éloigna des interprétations répétitives dans lesquelles s’étaient enfermés de nombreux auteurs, qui diffusèrent pendant une très longue période une interprétation figée des prédictions de Saint Cosme d’Étolie. Lire la Suite

L’héritage historique de Saint Cosme d’Étolie et de Saint Païssios l’Athonite. 1

Crédit Photo : Agionoros.ru

Texte d’Athanasios Zoitakis publié en quatre parties sur le site russe Agionoros.ru. L’auteur est rédacteur en chef du Portail informatique Agionoros.ru, responsable des Éditions «Sviataïa Gora» (Святая Гора) et professeur d’histoire à l’Université d’État de Moscou. La vénération populaire des Saints Cosme et Païssios se répandit au sein du peuple immédiatement après leur décès. Le texte original russe est pourvu d’un important appareil de notes, omis ici ou en partie intégré au texte, en faveur de la lisibilité de celui-ci.

La vénération populaire.
Dans la conscience du peuple tout entier, Cosme d’Étolie et Païssios l’Athonite furent d’emblée célébrés comme des saints. Dès la fin de leur vie sur terre, la vénération de ces deux héros de l’ascèse connut l’expansion la plus vaste que l’on puisse imaginer. Lire la Suite

Métropolite Nikolaos : Dans la Kaliva de Geronda Païssios

Dans trois jours, le 12 juillet, l’Église célèbre la mémoire de Saint Païssios l’Athonite. Le Métropolite Nikolaos (Hadjinikolaou) de Mésogée et de Lauréotique est l’une des personnalités marquantes de l’Église de Grèce. Diplômé de la faculté de physique de l’Université de Thessalonique, d’astrophysique à Harvard et d’ingénierie mécanique à l’Institut de technologie du Massachusetts, il a étudié ensuite la théologie au Collège de la Sainte-Croix à Boston et à la faculté de théologie de Thessalonique. Tonsuré moine en 2003, il servit au metochion du monastère de Simonopetra pendant quinze ans. Devenu métropolite du diocèse de Mésogée, il est membre du comité de bioéthique auprès du Saint-Synode de l’Église de Grèce. Le texte ci-dessous est un extrait du livre de Despotis Nikolaos, intitulé «La Sainte Montagne, Point le plus élevé de la terre» (traduit et publié en 2016 en russe – «Святая Гора – высочайшая точка Земли» – par les Éditions du Monastère de la Sainte Rencontre à Moscou. Ce livre est le journal des visites que rendit l’auteur au Mont Athos depuis les années ’70 du siècle dernier jusqu’à nos jours) et mis en ligne sur le site Pravoslavie.ru le 12 juillet 2016.

Vendredi, 13 août. Deux jours avant la fête de la Dormition. Je me suis éveillé à six heures, ce matin. Le temps a été lourd aujourd’hui, nuageux, chaud, étouffant. Le petit déjeuner fut riche, et généreux : thé, café, confiture, miel, cerises au sirop. Tout respirait une sincère hospitalité. Tout ce que possédaient ces hommes, ils l’avaient disposé devant nous : tout ce qui se trouvait dans leurs armoires et tout ce qu’il y avait de précieux dans leur cœur. Nous demandâmes la bénédiction du Père Chrysostome et vers 9h30, nous nous mîmes en chemin, emmenant le souvenir béni de son hospitalité digne de celle d’Abraham. J’étais agité par l’émotion, mais mon âme ne trouvait pas ce qu’elle cherchait. J’avais soif de quelque chose d’autre. Lire la Suite

Métropolite Athanasios : A propos de Saint Païssios.

COE Métropolite AthanasiosLe Métropolite Athanasios de Limassol partage avec nous, dans son livre «Le Cœur Ouvert de l’Église», publié en 2016 par les Éditions du Monastère de la Sainte Rencontre à Moscou, l’immense trésor de l’expérience spirituelle qu’il a accumulée au cours des six décennies de sa vie, dans sa prière, au contact de ses frères et sœurs en Christ, et surtout au contact des saints de notre Église qu’il a eu la grâce de rencontrer. Le texte précédent se rapportait à Saint Arsène de Cappadoce, le texte ci-dessous évoque Saint Païssios l’Athonite, et est traduit des pages 72 à 88 du livre précité.
Avant tout, je souhaite préciser que, dans la mesure où jamais je n’ai imaginé que viendrait le jour où je décrirais la vie de Geronda Païssios, et compte tenu de ce que lui-même n’a jamais raconté sa vie de façon chronologique, il est possible que les dates citées et l’explication de certains événements souffrent de lacunes. Et c’est d’autant plus difficile que Geronda était un véritable saint homme et que nous ne parvenons pas à nous représenter ce que cela signifie et nous ne le comprenons que très peu. Nous prions Dieu de nous aider à rapporter les événements tels que nous les avons vus afin que ceux qui nous entendent puissent les évaluer à leur tour, à la mesure de leur compréhension. Lire la Suite