Les trois apparitions de la Mère de Dieu au Saint et Juste Jean de Kronstadt

Traduction d’un texte publié dans le n°348 de 1999 du journal «Vera» (la Foi), journal orthodoxe du Nord de la Russie, et rédigé par Monsieur I. Vladimirov, sur base du rapport établi pour les IVe lectures joanniques à Arkhangelsk (Section «Vie et service du Juste Jean de Kronstadt») par le Père Guennadi Belovolov.

La Mère de Dieu est apparue aux plus grands saints de Russie : Serge de Radonège, Alexandre de Svir, Seraphim de Sarov…
On connaît trois apparitions de la Mère de Dieu à Saint Jean de Kronstadt. Ce qui est unique dans ce cas, c’est qu’elles furent décrites par Saint Jean de Kronstadt lui-même. Les apparitions aux autres saints furent décrites, soit à partir de la narration qu’ils en firent, soit par des témoins. Lire la Suite

Métropolite Athanasios : Saint Païssios et Saint Serge de Radonège. (2/2)

Entretien réalisé par le correspondant du site Agionoros.ru, au Monastère de la Présentation au Temple à Moscou, à l’occasion de la publication du livre en russe du Métropolite Athanasios de Limassol «Le Cœur ouvert de l’Église», dont la traduction de plusieurs extrait est proposée ici. Le texte russe est sous-titré: L’Église donne réponse aux questions les plus importantes de la vie de l’homme. Voici la seconde partie de l’entretien; la première se trouve ici.

Dans votre livre «Le Cœur Ouvert de l’Église», au chapitre concernant Saint Porphyrios, vous rapportez qu’un moine catholique romain séjourna avec vous à la Sainte Montagne. Or, quelques années plus tard, vous vous êtes prononcé contre la visite à Chypre du Pape de Rome, et lorsqu’il vint toutefois, vous avez refusé de le rencontrer. Où se situe la limite des relations avec les chrétiens de diverses confessions? Sur quel critère pouvons-nous nous orienter?
En qualité de Chrétien, nous devons aimer et respecter tout homme et toute femme. Mais nous ne sommes pas obligés d’avoir pour autant les mêmes croyances qu’eux. Nous avons notre foi propre, nos dogmes, et nous n’y apporterons aucune modification. J’aimerai tout homme, car il est l’image de Dieu. Je n’ai rien contre les papes. Mais quand l’un d’eux vient à Chypre, il ne vient pas en tant qu’homme. Lire la Suite