Le Métropolite Ioann (Snytchev) : Notes d’un jeune pèlerin. (4)

Écrits

Le texte ci-dessous est la traduction d’un extrait du journal du Métropolite Ioann (Snytchev) de Saint-Pétersbourg et Ladoga. Il fut publié le 22 novembre 2005 sur le site Ruskline.ru. Il a en outre été repris dans divers ouvrages biographiques relatifs au Métropolite Ioann. Ce texte lève un petit coin du voile couvrant l’histoire de l’Église Orthodoxe en Russie à cette époque (1946). Et ce coin de voile est levé par un des acteurs les plus notables de cette tranche d’histoire. Nous lisons par la même occasion la découverte naïve de la capitale par un jeune provincial au cœur pur, auquel le père spirituel avait donné pour obédience de tenir le journal de son pèlerinage. Voici la quatrième partie du texte. Le début se trouve ici.

Tentation dans le sanctuaire

Le mardi quatorze, après les prières du matin, nous nous hâtâmes de nouveau vers l’église Obydennaia. En vingt minutes, nous avions rejoint l’entrée de l’église. A peine avions-nous posé le pied sur les marches du porche, qu’une femme inconnue, visiblement, une moniale s’avança vers nous et dit : «Il y a beaucoup trop de monde ici. Vous parviendrez difficilement à l’avant de l’église. Venez, je vais vous conduire aux portes latérales». Et sans bousculer personne, nous parvînmes au chœur de droite, et du chœur, nous avançâmes vers la chasuble dans laquelle reposait l’icône de la Très Sainte Mère de Dieu de Vladimir. A côté se trouvait l’icône du Sauveur Non Faite de Main d’Homme. Nous n’attendîmes guère. Sa Sainteté le Patriarche Alexis (Simanski) arriva sans tarder. Lire la Suite